Qui sommes-nous?

Un peu d’histoire…

Créé en 1979 sous le nom de « Festival International de Café Théâtre » par Jean Pierre Carriau, responsable culturel de la Villes de Cannes, le festival se développera au fil des années et deviendra « Performance d’Acteur » en 1994. A l’origine, il s’agissait de présenter à Cannes un nouveau type de spectacles qui naissait à Paris sous le nom de Café Théâtre. Les codes du théâtre traditionnel étaient cassés, le ton était totalement libre, grinçant, corrosif.

Et le premier Festival d’Humour français voyait le jour à Cannes. Innovant, audacieux, convivial et souvent délirant, il trouve très vite son public et ne cesse alors de grandir. Il prend toute son ampleur avec la construction du nouveau Palais des Festivals et des Congrès, et bénéficie de ses grandes salles de spectacle.

Jean Pierre Carriau est également précurseur en tournant les spectacles d’humour pour la télévision dans les années 80. Il diffuse des extraits de spectacles sur France2 et la Cinq, en utilisant plusieurs durées de modules, et réalise des émissions d’humour thématiques.

Il s’associe à cette époque avec Fabrice Laurent, jusqu’alors chargé de la communication du Festival, pour créer un pool de production de spectacles, de production TV et de communication.

Jean Pierre nous quitte en 1999 et Fabrice Laurent démissionne en 2001 de la présidence du Festival pour en devenir le Directeur.

Un accord de co-production avec le Palm Beach Groupe Partouche est conclu à l’initiative de la Ville de Cannes. Cette co-production ainsi que l’aide financière de la Ville permet au Festival de redresser une situation financière difficile. Ces accords et ces soutiens sont toujours en vigueur.

En 2017 le Casino cannois du Groupe Partouche est transféré au 3-14 Casino.

La concurrence effrénée sur la diffusion de spectacles d’humour, n’altère en rien le développement de Performance d’Acteur, qui bénéficie d’un ancrage cannois important et d’un public fidèle et curieux de découvertes. La programmation d’Agnes Bonnet attire un public plus jeune et plus divers, et ose des paris audacieux sur des comédiens et des auteurs qui sont promis à un bel avenir. L’éclectisme est toujours de mise et les actions en direction des jeunes se multiplient.

 

Les objectifs du Festival se définissent ainsi :

  • Présenter au public cannois et régional (et bien au delà) un panorama complet des formes différentes de l’expression de l’humour en terme de spectacle vivant. Au fil des années, Performance d’Acteur programme ainsi des « seuls en scène », des « one et woman show », du théâtre décalé, des spectacles visuels et musicaux, des conteurs, des clowns et des circassiens, du théâtre du rue…
  • Entre 50 et 100 artistes sont présents sur chaque édition qui est suivie par une centaine de professionnels venus découvrir des spectacles.
  • Entre 20 et 25 représentations sont proposées pendant le festival avec 3 spectacles par jours aux quels s’ajoutent les représentations scolaires.
  • Il réunit selon les années entre 6000 et 10 000 spectateurs
  • La jauge des nombreuses salles exploitées par le Festival va de 100 à 2000 places, ce qui permet une grande variété de programmation.
  • Si le Festival présentes des comédiens à forte notoriété, son objectif est de faire découvrir de jeunes talents prometteurs. De nombreux artistes ont commencé leur carrière sur les petites scènes cannoises : Florence Foresti, Stéphane Guyon, Gaspart Proust, Conte de Bouderbala, Manu Payet, Virginie Hocq, Air Nadettes, les Franglaises, Operetta, la pièce Ivo Livi, Jérémy Ferrari, Batiste Lecaplain, Arnaud Tsamere, … pour ces seules dernières années.
  • Performance transporte ses spectacles dans toute la ville, et plus particulièrement dans les quartiers les plus éloignés du centre ville.
  • Le prix des places est toujours inférieur à celui du marché quelque soit l’artiste programmé, pour attirer les publics les plus variés, et plus particulièrement ceux qui sont habituellement absents des lieux de culture.
  • Performance d’Acteur développe depuis de nombreuses années une médiation culturelle de grande ampleur dans les quartiers et dans les écoles, collèges et lycées. Des ateliers sont mis en place plusieurs mois avant le festival, et plusieurs spectacles figurent dans notre programmation.

Plusieurs pièces et spectacles ont ainsi été montées (Mnouchkine, Molière avec la roulotte tirée par les chevaux et des représentations sur les marchés cannois, spectacles de cirque et de voltige, construction et manipulation de marionnettes géantes, organisation de pic niques géants dans les quartiers après les représentations…)

  • Organisation d’un Concours National de textes humoristiques et de Comédie, en partenariat avec la SACD, avec une grande soirée parisienne qui réunit une centaine de professionnels.
  • Fabrice Laurent, directeur de Performance d’Acteur, est président de la Fédération des Festivals d’Humour (40 adhérents) et membre du CA de la Fédération Internationale des Festivals d’humour et de Rire